Précédemment, j’ai fait l’erreur d’affirmer que les traductions de FontForge étaient quelque peu étranges ou bien souvent manquantes.  « Je vais devoir m’impliquer! », disais-je.

Donc voilà, presque une centaine d’heures de travail plus tard, la version française de FontForge est maintenant complétée. Depuis le 14 octobre dernier, vous pouvez obtenir le fichier fr.po ici.  Lorsque je me suis attelé à ce projet, j’étais loin de me douter de toute la complexité de celui-ci.

Traduire FontForge comporte de multiples défis:

  • Le fichier de traductions est immense: plus de 7000 chaînes de caractères donc 4000 non traduites.
  • Ce logiciel est très technique.  La technologie s’exprime parfois difficilement en français.
  • La typographie est un art doté d’un vocabulaire riche et précis que le traducteur (et l’utilisateur) doit apprendre.
  • Ce logiciel comporte aussi sont lot de termes propres à lui-même.  Le traducteur se retrouve donc devant le dilemme d’inventer une nouvelle terminologie ou bien de la laisser en anglais pour faciliter la compréhension lors de la lecture des tutoriels anglais.
  • La traduction précédente a une influence sur les nouvelles traductions.  Devrait-on conserver les mêmes termes, les améliorer et les uniformiser?  Y-a-t-il des utilisateurs qui vont remarquer la nouvelle nomenclature?
  • Finalement,  devant l’ampleur du travail, il est presque impensable de maintenir différentes versions locales françaises (françaises, belges, canadiennes, africaines, etc…).  Le choix de mots employés doit donc convenir à tous les utilisateurs de langue française du monde entier.

Comme je suis Québécois et ne suis pas typographe, ni linguiste de formation, j’espère tout de même avoir rempli ce mandat correctement.  Si vous découvrez des inexactitudes, fautes d’orthographe ou erreurs en tous genres, n’hésitez pas à me le mentionner pour que j’améliore la traduction.  Il y déjà pas mal de petites choses que j’ai corrigées depuis le dernier « commit ».

Comment installer le dernier fichier de langue française de FontForge:

Sous Windows:

  1. Installer POEdit
  2. Obtenir la dernière version de fr.po sur Github (ici)
  3. Ouvrir fr.po et l’enregistrer avec POEdit.  Cela va compiler le fichier fr.po et produire le fichier fr.mo
  4. Remplacer FontForge.mo dans C:\Program Files (x86)\FontForgeBuilds\share\locale\fr\LC_MESSAGES par le fichier fr.mo nouvellement créé.  S’assurer de le renommer FontForge.mo

Sous Ubuntu:

  1. Mettre à jour FontForge en utilisant la dernière version fournie par la PPA.  Celle de la logitèque Ubuntu est très ancienne et son interface ne paie pas de mine!
  2. Installer POEdit (disponible dans la logitèque)
  3. Obtenir la dernière version de fr.po sur Github (ici)
  4. Ouvrir fr.po et enregistrer avec POEdit.  Cela va compiler le fichier fr.po et produire le fichier fr.mo
  5. Le copier dans /usr/local/share/locale/fr/LC_MESSAGES/ en renommant fr.mo à FontForge.mo.  Avec le terminal:

:~$  sudo mv fr.mo /usr/local/share/locale/fr/LC_MESSAGES/FontForge.mo

Comment mettre l’interface de FontForge en anglais:

FontForge ne dispose pas d’une option pour régler la langue d’utilisation.  Le logiciel détecte donc la la langue du système d’exploitation et affiche FontForge dans cette langue.  Je vous conseille fortement d’essayer la traduction française mais si vous préférez travailler avec FontForge en anglais, il suffit d’effectuer les modifications suivantes:

Sous Windows:

  • Renommer C:\Program Files (x86)\FontForgeBuilds\share\locale\fr\LC_MESSAGES\FontForge.mo

Sous Ubuntu:

  • Renommer les deux fichier suivants:
    • /usr/share/locale-langpack/fr/LC_MESSAGES/FontForge.mo
    • /usr/local/share/locale/fr/LC_MESSAGES/FontForge.mo

Avec le terminal:

:~$  sudo mv /usr/local/share/locale/fr/LC_MESSAGES/FontForge.mo /usr/local/share/locale/fr/LC_MESSAGES/FontForge.mo.bak

:~$  sudo mv /usr/share/locale-langpack/fr/LC_MESSAGES/FontForge.mo /usr/share/locale-langpack/fr/LC_MESSAGES/FontForge.mo.bak

Prochainement sur vos écrans… Un petit lexique des termes anglais/français de Fontforge et de typographie.